Rituel pour l’Équinoxe de printemps


Matériel nécessaire
  • Une bougie
  • Des fleurs, fraîches ou sèches, des légumineuses (lentilles, haricots…), des pierres, des morceaux de bois, des plumes… tout ce que vous pourrez trouver autour de vous qui soit naturel.
  • De l’encens
  • Votre autel, si vous en avez un (aucune obligation)
  • Vos intentions pour la nouvelle année. Il ne s’agit pas de vœux, mais bien des intentions : quelque chose que vous souhaitez réaliser, qui nécessite une volonté et une action de votre part (devenir acrobate, déménager, apprendre à dessiner…)
  • Des graines, pas trop petites (des haricots secs par exemple). Il vous faut autant de graines que d’intentions (éviter d’en avoir plus de 3)

Préparez votre espace sacré en installant votre bougie, votre encens et votre autel. Prévoyez de la place, nous allons créer un petit mandala dédié au printemps. Prévoyez un coussin de méditation et éventuellement un châle pour vos épaules.

Prenez place dans votre espace sacré et instaurez l’immobilité à l’intérieur de vous en portant votre attention sur votre respiration.

Puis allumez votre bougie en énonçant à haute voix votre intention d’ouvrir votre espace sacré, votre espace spirituel.
Faite brûler un peu d’encens afin de purifier le lieu et d’inviter les énergies propres à la méditation et à la réalisation d’un rituel. Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous lever et marcher en cercle autour de votre espace sacré avec l’encens en demandant à la fumée de vous protéger et de vous purifier, vous et votre lieu de pratique.

Puis asseyez-vous, prenez quelques instant en méditation pour établir votre volonté de vous connecter aux énergies du printemps et de les accueillir dans votre vie. Vous pouvez pour cela faire venir à vous des images de bourgeons qui éclosent, de prairies qui fleurissent, toute image qui vous évoque le printemps.

Quand vous vous sentez prête, créez votre mandala de printemps avec tout ce que vous avez pu réunir. Il n’est pas nécessaire qu’il soit grand. Laissez un espace vide au centre.

Une fois votre mandala terminé, prenez une de vos graines dans la paume de votre main gauche, mettez votre main droite au-dessus et intérieurement énoncez une de vos intentions. Établissez-la fermement dans votre esprit puis soufflez votre intention dans votre graine (mentalement envoyez en soufflant sur votre graine votre intention pour qu’elle l’imprègne). Puis placez-là au centre de votre mandala
Recommencez avec la graine suivante si vous avez d’autres intentions pour cette année, jusqu’à ce que toutes les graines que vous aviez prévues soient installées au centre de votre mandala.

Installez-vous sur votre coussin de méditation et prenez le temps de regarder votre mandala et de vous connecter à Terre Mère et aux énergies du printemps.
Remémorez-vous une dernière fois vos intentions et remerciez les énergies de l’univers, les énergies de renouveau du printemps de vous aidez et de vous soutenir dans la réalisation de vos intentions.

Remerciez (les énergies, Terre Mère, la Source, les Guides Spirituels…. et vous-même) puis prononcez à voix haute : « Le travail de ce jour est terminé, il a été bien effectué, je ferme mon espace sacré », et éteignez la bougie.


Si c’est possible, laissez votre mandala en place toute la journée, voire jusqu’au lendemain matin, afin que les graines se chargent de l’énergie du printemps (ce n’est pas grave si vous devez le défaire dès la fin du rituel). Quand vous souhaitez défaire votre mandala, commencez par l’extérieur pour aller vers l’intérieur. Réunissez tous les « ingrédients » ensemble sauf les graines d’intention. Rendez les ingrédients à la nature en les compostant ou en les enterrant légèrement dans un coin de jardin ou dans la forêt.

Placez les graines d’intention dans une coupelle ou une pochette. Vous pouvez décider de les conserver avec vous ou de les installer sur une étagère ou dans votre autel. De temps en temps prenez-les dans vos mains et remémorez-vous vos intentions, rechargez-vous en énergie printanière pour vous aider à avancer dans vos projets.


Belle pratique à vous !

Publié par Guylaine, la Yogini Chamane, Éveilleuse du Féminin

J’enseigne le hatha et le yin yoga sonore, je soigne l’âme et le corps par des pratiques ancestrales issues de l'ayurvéda, du chamanisme au tambour et grâce à des instruments à haute qualité vibratoire comme les bols de soins, les bols tibétains, les koshis, les Gongs, les diapasons, le tong drum… Ma mission de vie est d’aider les autres à avancer sur leur chemin spirituel et à leur apporter les soins qui leur permettront d’évoluer sereinement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :